Une nou­velle appli­ca­tion réus­sie pour les com­pres­seurs MAXIMA de Mattei

Une nou­velle appli­ca­tion réus­sie pour les com­pres­seurs MAXIMA de Mattei

Mat­tei ren­contre un grand suc­cès dans l’industrie des ali­ments sur­ge­lés avec une de ses der­nières appli­ca­tions, à savoir l’utilisation des com­pres­seurs de la série MAXIMA en com­bi­nai­son avec des géné­ra­teurs d’azote pour pré­ve­nir les incen­dies dans les chambres froides.

“La pré­ven­tion d’incendies est un thème par­ti­cu­liè­re­ment impor­tant dans l’industrie du sur­ge­lé”, explique Marc Lens, ingé­nieur des ventes chez AF Bel­gium, dis­tri­bu­teur belge des com­pres­seurs Mat­tei. “Les com­pa­gnies d’assurances exigent en fait que ces entre­prises s’équipent de sys­tèmes empê­chant le déve­lop­pe­ment d’incendies dans les chambres fri­go­ri­fiques où l’on stocke les pro­duits. Les tem­pé­ra­tures peuvent y atteindre ‑28°C. Un des sys­tèmes de pré­ven­tion les plus effi­caces repose sur l’introduction de flux conti­nus d’azote dans l’air du sur­gé­la­teur, afin de main­te­nir la concen­tra­tion en oxy­gène infé­rieur à 16%, ce qui sup­prime toute pos­si­bi­li­té de déve­lop­pe­ment d’incendie.”

De concert avec une socié­té par­te­naire, spé­cia­li­sée dans les géné­ra­teurs d’azote, Mat­tei a déve­lop­pé une solu­tion com­pre­nant un com­pres­seur MAXIMA très effi­cace, dimen­sion­né pour garan­tir le débit d’air requis, et un nou­veau type de géné­ra­teur d’azote, qui néces­site 20% d’air com­pri­mé en moins que les modèles précédents.

En découle une ins­tal­la­tion qui fonc­tionne 24 heures sur 24, sept jours sur sept et affiche des niveaux de fia­bi­li­té et d’efficacité remar­quables ain­si qu’une faible consom­ma­tion d’énergie, tout en récla­mant peu de main­te­nance. “La solu­tion que nous pro­po­sons est excep­tion­nel­le­ment com­pé­ti­tive : le coût ini­tial est entiè­re­ment amor­ti durant son cycle de vie. Sur un laps de dix ans, cette solu­tion s’avère être de loin la moins oné­reuse du mar­ché, tout en garan­tis­sant la meilleure per­for­mance” pour­suit Marc Lens. “De ce point de vue, les com­pres­seurs MAXIMA de Mat­tei consti­tuent une garan­tie, compte tenu de leur consom­ma­tion éner­gé­tique par­mi les plus faibles dans leur caté­go­rie, leurs faibles besoins en consom­mables, leur grande fia­bi­li­té et leur faci­li­té de maintenance.”

En fait, de nom­breux pro­duc­teurs de sur­ge­lés, lea­ders du mar­ché dans leur pays, ont opté pour cette solu­tion. La solu­tion est per­son­na­li­sée afin de ren­con­trer des demandes indi­vi­duelles. Elle com­bine, par exemple, des com­pres­seurs de dif­fé­rentes puis­sances ou dif­fé­rents modèles, tels qu’OPTIMA, des­ti­nés à une uti­li­sa­tion com­plé­men­taire comme, par exemple, l’ouverture et la fer­me­ture auto­ma­tiques des portes de l’entrepôt. Nous avons déjà conçu et, dans cer­tains cas, même ins­tal­lé des sys­tèmes dans trois parcs indus­triels belges, chez deux clients hol­lan­dais et deux clients sué­dois. Par ailleurs, nous déve­lop­pons actuel­le­ment de nou­veaux sys­tèmes pour nos clients exis­tants et nos pros­pects. Un suc­cès sou­te­nu par les prin­ci­paux acteurs sur le mar­ché de référence.

Ils ont choi­si la solu­tion Mattei :

  • Ardo, une entre­prise fami­liale belge, créée en 1950 et spé­cia­li­sée dans les légumes, fruits, pâtes et riz sur­ge­lés de grande qua­li­té. Ardo compte actuel­le­ment 15 branches dans 8 pays et exporte vers 58 pays de par le monde. Elle affiche un chiffre de vente remar­quable de 611.000 tonnes de pro­duits par an. La solu­tion a été ins­tal­lée dans l’usine Hes­baye­frost à Geer en Belgique.
  • Gun­nar Dafgård AB, la plus grande socié­té ali­men­taire sué­doise, active dans le monde entier et prin­ci­pa­le­ment sur le mar­ché scan­di­nave. Créée en 1937 et célèbre pour sa fabri­ca­tion des bou­lettes IKEA, elle com­mer­cia­lise une grande varié­té de pro­duits sur­ge­lés, y com­pris des repas pré­pa­rés. Le sys­tème sera ins­tal­lé en mai 2015 dans l’usine prin­ci­pale de Käll­by en Suède.
  • Agris­to, une entre­prise belge, spé­cia­li­sée dans la pro­duc­tion de pommes de terre sur­ge­lées, dis­po­sant d’installations en Bel­gique et aux Pays-Bas. Créée en 1987, elle est prin­ci­pa­le­ment active sur le mar­ché des marques pri­vées. Elle des­sert 80 pays avec plus de 350.000 tonnes de pro­duits par an.

MAXIMA de Mat­tei repousse la limite en com­pres­seurs mono­éta­gés : la meilleure solu­tion pour réduire les frais éner­gé­tiques pour des consom­ma­tions d’air constantes : avec des puis­sances allant de 30 à 160 kW, des débits de 6,45 m³/min à 32,15 m³/min et une pres­sion de tra­vail de 7,5 bars, ils sont équi­pés d’un moteur élec­trique asyn­chrone tri­pha­sé.
Le contrô­leur à micro­pro­ces­seur Maes­tro XS garan­tit les consom­ma­tions éner­gé­tiques les plus basses par m³/min d’air dans cette caté­go­rie.
L’unité du bloc com­pres­seur affiche de faibles vitesses de rota­tion (jusqu’à 1000 t/m @ 50 Hz), ce qui garan­tit une grande fia­bi­li­té et de faibles consom­ma­tions de fonc­tion­ne­ment.
MAXIMA est excep­tion­nel­le­ment silen­cieux et facile d’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *